Je suis gay, qui suis-je ? >> Faites le test !

Le test

Et maintenant, un peu de détente !

Mais avant, une petite précision : les rédacteurs aiment plaisanter, merci de chausser votre second degré avant la réalisation du test !

C'est parti !

--

Comme tout bon iceberg, celui qui a coulé le Tatanic (sic) n'était pas très visible. Total, le gros bateau et son symbolisme phallique (c'est pas moi c'est l'héroïne qui l'a dit) ont coulé en même temps que le beau Léonardo. Quel gâchis !

Tout ça pour dire à nos ami hétéros/hétérottes qu'il vaut mieux être préparé avant d'affronter le vaste océan : un iceberg (un homo, pour ceux qui n'ont rien compris à la métaphore) s'y cache parfois ! CGL, toujours là quand il faut, aide à vous y préparer.

Le questionnaire suivant, baptisé "La boussole Tatanic", est donc destiné aux parents, ami-e-s, hommes/femmes politiques, infirmières, papes, journalistes, profs et chauffeurs de taxi (les coiffeurs sont a priori dispensés).

Comment ca marche ?

Chaque réponse est associée à une lettre. A la fin du test, la (ou les) lettres majoritaires donneront votre profil "dominant".

 

  1. Que sais-tu au sujet des gays ?
  • A. Les homos sont tous des malades, des pervers, qu'il faut soigner parce qu'ils sont un danger pour la famille et les enfants et la société.
  • B. On en a parlé à demi-mot lors d'un dîner en famille, à propos du cousin machin. Mais on n'en a pas dit plus.
  • C. Je connais un gay, il a été mon ami. Il a même été amoureux de moi.
  • D. Je sors avec mes amis gays dans le « milieu » pour m'éclater, pour mater et me faire mater un peu aussi.

 

  1. Quel homo connais-tu ?
  • A. Fernande la goudou qui a pris gros camion, cigarette et berger allemand, se tape plein de mecs pour chercher le plaisir là où il n'y en a finalement pas.
  • A. Symiac la honteuse qui fait tout pour paraître hétéro. Il s'invente une petite amie ou entretien une relation hétérote de façade, et n'aime pas les pédés. Il veut vivre comme un hétéro, parce que c'est la norme. Il n'achète jamais de la lessive OMO. Il a refoulé durement son homosexualité jusqu'à ses 62 ans.
  • B. Dudule qui a pris une femme, a eu beaucoup d'enfants, s'investit dans son travail et sa voiture. Il aime à aller tirer son coup de temps en temps avec un garçon après le boulot (Oui chérie, une réunion urgente). Il n'est pas homosexuel, et se fiche complètement de la vie pédés et de leurs soucis.
  • C. Sidoine le militant, qui s'investit pour faire évoluer les mentalités, les lois. Il cherchera à te tremper dans ses conférences, ses manifestations discrètes ou bruyantes, ses bulletins d'information, ses gay-prides (marches des fiertés, pardon), ses réunions, ses vernissages. C'est pour une bonne cause.
  • D. Helios la folle-des-pieds médiatique de service : un simple coup d'œil de travers des passants honnêtes suffit à rassurer leurs préjugés. Le pantalon moulant à la mode, le tee-shirt blanc, un piercing quelque part, les cheveux courts platines etc. pour la panoplie. Cette façon de paraître est souvent une revanche provocante sur le dogme hétéronormatif.
  • D. Nathanaël l'assumé qui ne cache plus que, les filles, bin c'est pas son truc à lui. Papa-Maman ont pleuré et crié, mais bon la pilule est passée, et le dialogue parental a été retrouvé. Il s'éclate enfin et attend le futur petit copain avec qui il vivra une grande histoire d'amouuuur en partageant les croissants du dimanche matin quand le café est bien chaud, dans leur nid douillet. (Putain mais en fait c'est vachement beau ce que j'écris...)

 

  1. Sais-tu comment on devient homo ?
  • A. Oui : L'homosexualité est une déviance, un défi que Dieu nous envoie et que certains ne savent pas relever. Leur égoïsme, leur plaisir personnel passent avant toute morale, et ils se maintiennent dans cet état bestial contre-nature afin de satisfaire leurs besoins inhumains.
  • B. Oui : La cause de l'homosexualité c'est très simple, c'est dû à un hypothalamus qui est trop petit chez l'homosexuel du fait que le référentiel du père a été absent de l'éducation de celui-ci, couplé à un manque chromosome 'X', euh non pardon 'Y', au moment du développement du foetus garçon ou bien un trop plein de dihydro-testostérone chez les filles, le tout surmonté d'un complexe d'Oedipe qui n'a pu arriver à son terme, et donc là ça y est c'est un homo !!! Enfin, c'est ce qu'on m'a dit.
  • C. Non, mais je serais curieux de le savoir, parce que quand même, c'est bizarre...
  • D. Non. Et puis peu importe.

 

  1. Quel est le plus choquant selon toi ?
  • A. Deux garçons qui se tiennent la main dans la rue.
  • B. Ces folles qui défilent à la Gay Pride avec une plume dans le c*l
  • C. La vieille qui met des manteaux à son chien, lui donne des choux à la crème et l'embrasse en l'appelant mon chéri.
  • D. L'absence de distributeur de préservatifs à Centrale (c'est plus vrai, maintenant on en a un !!!)

 

  1. Deux garçons se roulent une pelle devant toi dans la rue. Que fais-tu ?
  • A. Je prends une pioche, je dégomme les rues du Vieux Lyon, je prends un pavé et je leur jette à travers la gueule à ces pervers !
  • B. Je détourne le regard. C'est pas interdit de s'embrasser, mais quand même, faut pas pousser, je cautionne pas.
  • C. Je regarde et souris : c'est mignon :)
  • D. J'embrasse mon copain.

 

  1. En boite, je suis...
  • A. assis
  • B. au bar
  • C. sur la piste de danse
  • D. sur le podium

 

  1. Qu'est-ce qu'un versatile ?
  • A. Une division d'un chapitre d'un livre sacré
  • B. Le nouvel utilitaire de chez Renault
  • C. Un signe astrologique
  • D. Un ambidextre des fesses

 

 

Les résultats

C'est bon, tu as bien compté le nombre de A, B, C et D que tu as obtenus ? Prêt à des révélations sur ta personne qui pourraient changer à jamais le cours de ta vie ?

Tu as une majorité de A : Profil "boutiniste"


Supporter chevronné de Christine Boutin et autres Christian Vanneste, les pédés t'énervent, t'angoissent et te font peur. Si ton fils l'était, mon dieu, tu regretterais de ne pas l'avoir noyé dans le Rhône à sa naissance (comme les petits chats du voisin). En tout cas, c'est sûr, pas question qu'il reste sous ton toit tant qu'il sera pas guéri.
Deux solutions s'offrent à toi : ne pas avoir d'enfants, ou ne pas avoir de toit.

Tu as une majorité de B : Profil "ignorant"

 
Va falloir enlever "il paraît que" de ton vocabulaire, mon gaillard (ou ma gaillarde) et ouvrir un peu les yeux ! Laisse tomber les préjugés et sors dans ce vaste monde, tu pourras y rencontrer plein de gens, et peut-être même des hmmchechuels ! Tu verras, ils ne sont pas si terribles que ça.

Tu as une majorité de C : Profil "gay-friendly"

 
Les homos sont nos amis, il faut les aimer aussi ! Ben oui quoi, on s'éclate bien avec eux ! Et puis ils sont pas tellement différents de nous autres hétéros ! Bref, un vrai "Copain des Pédés"...

Tu as une majorité de D : Profil "pédé"

Tu en doutais au point de faire le test ?

 

>> Revenir au sommaire de Je suis gay, qui suis-je ?

Mis à jour le 02/02/12 à 23:44