Le gay-virus

homosexualité [n.f.] : maladie sournoise et contagieuse. Mais comment s'en (pré)munir ?...

Tout d'abord, l'homosexualité peut s'attraper par Internet. La preuve : depuis que CGL a créé un site web, il y a plus en plus de gays à Lyon. C'est terrible. D'ailleurs, ne lisez pas ces pages, vous pourriez aggraver votre cas.
 
L'homosexualité s'attrape aussi par la parole. Les spécialistes de la lutte contre l'homosexualité appellent ce curieux phénomène "le prosélytisme". Les homosexuels passent leur temps à contaminer les hétérosexuels purs à coups de discours, d'associations et de drapeau arc-en-ciel. Des armées de prophètes version Priscilla Folle du Désert, convertissent sur leur chemin des brebis, des moutons, des agnelles et des agneaux égarés.
 
L'homosexualité s'attrape par la vue. Un beau mec ou une belle nana sur votre chemin peut vous contaminer par un simple coup (dans l'oeil). Aussitôt, votre coeur accélère ses battements, vous perdez l'appétit, vos nuits sont hantées de doux cauchemars inavouables, vous craignez de commettre un mortel pêché d'amour. Bref, vous êtes foutu.
 
Cette maladie est indécelable par les médecins traditionnels. Les symptômes les plus connus sont hélas trompeurs : voix aiguë et plume dans le cul chez le garçon / cheveux courts et pantalon de bûcheron chez la fille ont conduit à de nombreuses erreurs de diagnostic. La maladie peut se cacher chez n'importe qui, même chez des gens bien. C'est tragique. Ou comique, des fois.
 
Les rechutes elles aussi sont nombreuses. Quand elle y a goûté, la victime a souvent une fâcheuse tendance à y prendre goût. L'affreuse déviance homosexuelle attaque le "coeur" même de l'individu.
 
L'homosexualité, ce douloureux problème, est en fait incurable. Les traitements à l'attention des homosexuels offerts par les cabinets de psy, les prisons, les asiles, les camps d'extermination et les monastères, à travers les civilisations et les âges n'ont hélas jamais réussi à éradiquer la maladie.
 
Alors que faire pour empêcher les vilains homosexuels de se reproduire ? Nous ne proposons pas de combattre la plus terrible Maladie Sexuellement Transmissible de l'humanité : l'hétérosexualité, la cause de tous nos maux. Car l'humanité le fait très bien d'elle-même : purifications ethniques, guerres de religion ou de pétrole, dictature, pollution, malbouffe, cigarette, football, etc.
Mis à jour le 25/02/12 à 20:58